Site Web sur la lutte contre l’intimidation

    Les parents se soucient grandement du bienêtre de leurs enfants et veulent leur offrir le meilleur environnement possible.

    Les parents sont donc des partenaires essentiels dans la lutte contre l’intimidation dans nos communautés.

    • L’impact de l’intimidation s’étend au-delà de la cour de récréation.
    • Vous pouvez jouer le rôle de partenaires dans la lutte contre l’intimidation dans votre communauté.
    • Les parents et les tuteurs sont des personnes qui jouent le rôle de modèles importants dans la vie de leur enfant.
    • Vous pouvez, en tant que modèle, influencer les relations que les enfants et les jeunes de votre entourage entretiennent les uns avec les autres.


    Les parents et les tuteurs sont à la recherche de moyens d’aider leurs enfants.

    Si vous pensez que votre enfant est victime de comportements d’intimidation ou de cyberintimidation ou participe à de telles activités à l’école ou si sa vie scolaire est affectée par ce type de comportements, votre première démarche devrait être de communiquer avec la direction de l’école.

    • Les directions d’école ont désormais les pouvoirs nécessaires pour mener l’enquête sur les incidents d’intimidation ou de cyberintimidation à l’école ou en dehors de l’enceinte de l’école.

    Dans le cas d’incidents graves d’intimidation ou de cyberintimidation, vous pouvez également signaler le problème à la police dans votre secteur.

    • À partir de l’automne, il y aura une unité spéciale chargée de mener l’enquête sur les incidents graves de cyberintimidation qui lui sont signalés.

     

    Voici des mesures que vous pouvez prendre à la maison, avec votre enfant, pour contribuer à le protéger des cyberintimidations à l’avenir.

    L’intimidation et la cyberintimidation : ce qu’il faut savoir manuel pour les parents et les tuteurs

    Encouragez votre enfant à en parler :

    • Si quelqu’un lui envoie un message texte, un tweet ou un courriel qui le met mal à l’aise, il faut qu’il LE DISE À QUELQU’UN EN QUI IL A CONFIANCE (un membre de la famille, un enseignant, un agent de police, un ami).

     

    Contrôlez les activités de votre enfant en ligne :

    • Renforcez les réglages de sécurité en ligne de votre enfant; encouragez-le à masquer ou à désactiver son profil ou à bloquer les utilisateurs indésirables. Les sites des réseaux sociaux comme Facebook et Twitter ont des options pour cela dans leurs pages de réglages.

    Conservez les pièces à conviction :

    • Même si les messages, les images ou les conversations font mal, il est bon d’en garder une copie. Les autorités pourront s’en servir lors de leur enquête.

    Signalez les formes graves de cyberintimidation :

    • Informez les autorités compétentes (enseignants, direction de l’école, agents de police).


    Il est important que les jeunes sachent vers qui ils peuvent se tourner en situation de crise.


    Ce que les parents et les tuteurs peuvent faire :